25/01/2016

Tout à moi ? (2006 republiée le 25/1/2016)

Oubliant mes dernières mésaventures, je me replonge assidûment dans mes messages, avec pour but de dénicher la perle rare… ou de retrouver trace de l’homme qui plonge dans mes yeux… Je passe une soirée entière sur le net. Ça permet aux mâles connectés de m’envoyer ce qu’on appelle des « popups », qui sont des « fenêtres surgissantes » pleine de surprises… bonnes ou mauvaises !! Allant de la proposition salace de l’homme marié fier de l’être aux messages plutôt sympas, en passant bien sûr par les sempiternels « t’as une webcam »…

Un popup attire mon attention, celui de Toutàtoi.   Sympa, un bon sens de la répartie, pas mal d’humour.  Une agréable conversation s’enclenche entre nous, qui fait que j’accepte de le rencontrer le surlendemain pour un resto à deux.  Manger fait partie de mes plaisirs, l’ai-je déjà dit ?  Rien de diététique, tout ce qui est bon est mauvais, c’est connu.  Mauvais pour la santé, mais si délicieux pour le moral, la joie de vivre, les papilles gustatives.  La balance dites-vous ? Oui, je sais… Ne m’en parlez pas.  J’ai la chance folle de ne pas prendre un gramme malgré mon régime alimentaire qui n’a rien d’un régime !  Nous continuons à discuter ainsi jusque tard dans la nuit, avec la promesse de continuer la conversation le lendemain, et celle, bien sûr, de se voir comme prévu.

 

Après une brève sieste, me revoici scotchée à mon pc, lisant mes mails habituels. Une copine m’a envoyé un petit jeu sympa que je tente en vain de gagner.  Je m’acharne depuis pas mal de temps lorsque Toutàtoi se connecte et entame une conversation.  Passionnée par mon petit jeu, je réponds relativement lentement à ses messages.  Il s’en étonne, je lui explique les raisons de ma lenteur.  Et là, surprise : la crise. Jalousie ou hystérie ?  Tout y passe…   Je n’ai pas à faire autre chose durant nos conversations, c’est d’un irrespect total.  Il ne comprend pas mon attitude, ne la tolère pas, bref un chapelet de reproches.  Je n’ai plus non plus à parler à personne puisque j’ai accepté un rendez-vous avec lui.   Commence alors un interrogatoire pour savoir si depuis notre premier contact j’ai osé répondre à certains messages.  J’explique, j’ignore pour quelle raison car j’estime n’avoir aucun compte à lui rendre, que je ne tchatte avec personne, que je n’ai aucun contact sérieux actuellement et que notre rendez-vous est bien confirmé.  La crise s’amplifie : je n’ai aucun respect, je suis indélicate, faire un jeu sur le net tout en lui écrivant est inadmissible.  Et moi je suis pétrifiée, j’hésite entre la stupéfaction et la crise de fou rire.  Un jaloux ! Le mot est faible.  Jamais vu, quasi jamais parlé avec, et j’ai déjà droit à ma première scène… Courage fuyons !  J’annule illico mon rendez-vous et remercie le ciel de m’avoir ouvert les yeux avant de commettre l’irréparable J

 

Adieu Toutàtoi. Retour sur le net.  Et que mon plongeur se montre vite !

17:32 Écrit par Anais | Lien permanent | Commentaires (0) |  Facebook |

Les commentaires sont fermés.